Philosophie

Le début de l'histoire - LaNeige Collection

Le début de l'histoire

La Russie et la France ont toujours été deux âmes sœurs.Le poète russe Pouchkine disait dans son poème : «La couleur gourmet de la cuisine française ». Le beau monde était ravi par la culture française, chaque maison convenablese croyait obligée d’avoir un gouvernant, un cuisinier, une camériste ou un docteur français. «La couleur gourmet» a été ramenée en Russie non seulement par la cuisine française, mais aussi par la mode française. Il était d’usage de s’habiller exclusivement chez les tailleurs français, ceux-ci prêtant plus d’attention aux détails, étant capable de créer des robeset des costumes élégants, qui répondaient aux dernières tendances de la mode européenne. L’art des tailleurs n’était plus qu’un simple atelier de couture: c’est devenu une mode de vie. La culture russe, aussi bien que le niveau de coutureen Russie ont bien ressenti l’impact particulier du savoir-faire européen. Les couturiers étrangers qui voulaient se rendreen Russie, signaient le contrat les engageant à enseigneraux apprentis russes l’art des tailleurs, l’art méticuleuxde la coupe et de la couture. Ces apprentis russes vivaient souvent dans la même maison que leurs maîtres pour pouvoir se familiariser avec cet art à partir de l’ABCdaire, faisantun long parcours des coupeurs jusqu’aux maîtres couturiers. C’est à la France que le chemisier blanc doit son destin branché. La couleur blanche n’était pas pendant longtempsla couleur à la mode. Elle a été découverte en Europe par les françaises éminentes, notamment la deuxième épouse de Napoléon Bonapart Marie-Louise von Ostrerreich et l’épouse de Napoléon III, la comtesse Eugénie de Montijo, qui ont choisi des robes blanches pour leurs cérémonies de noce. En XIXème siècle la couleur blanche appartenait à l’aristocratie : ce type de vêtement devenait vite sale et nécessitait un lavage fréquent. Il n’y avait que des élus qui pouvaient se le permettre. Durant une longue période le chemisier a été porté exclusivement par les hommes. Une des premières femmes qui a décidé de rafler cet accessoire fashion aux hommes, était Georges Sand, une française illustre, audacieuse et libre, habituée à porter un chemisier sous un costume masculin.Le chemisier blanc pour les femmes a été définitivement reconnu grâce à une autre française célèbre – Coco Chanel.

Le début de l'histoire - LaNeige Collection

“LA NEIGE Collectionest un nouveau projet unique appelé à raviverles traditions séculaires de la mode française dansle vêtement russe moderne. Nous nous sommes inspirés d’histoire surprenante du chemisier blanc pour les femmes et avons repris le flambeau de nos fameux ancêtres.”

Le début de l'histoire - LaNeige Collection

“La Neige collection représenteune gamme de chemisiers blancs pour une femme moderne.”

La compagnie se sert avec ménagement de l’héritage de l’art de couture, faisant accent sur les tendances modernes de la mode. Les chemisiers sont faits artisanalement, chaque produit est rempli d’un amour et d’une vive énergie créatrice, nous optons pour les matières exceptionnellement naturelles – le coton, le lin, la soie – et la fourniture de haute qualité – la nacre et le corne.

Le début de l'histoire - LaNeige Collection

“Tous les chemisiers avec l’enseigne «La Neige collection» sontde couleur blanche.”

D’où le nom de cette enseigne. Le mot français «La Neige» traduit au mieux la beauté dans sa simplicité, sans détourner l’attention de l’essentiel. «La Neige collection» marque le retour aux traditions du chemisier blanc féminin qui, depuis le jour de sa naissance, est devenu un trait distinctif des femmes créatives, fortes, aristocratiques, élégantes, audacieuses et illustres.

Le début de l'histoire - LaNeige Collection
Le début de l'histoire - LaNeige Collection